AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Comme un poisson dans l'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Comme un poisson dans l'eau Sam 3 Juil - 19:25

La bibliothèque de Poudlard était l'une des plus belle bibliothèque du monde magique, l'une des plus fournie en document en tout genre. Les archives de la réserve étaient si nombreuses qu'on pouvait y perdre la raison rien quand les regardant. Pour la plus pars des sorciers de l'école, ce lieu n'était qu'un endroit pour étudier au calme, ou encore une place pour se retrouver entre amis et perturber le silence sacré de cet univers dans le but d'énerver la bibliothécaire; mais pour certains sorcier, un en particulier, ce lieu était comme une seconde maison, il s'y sentait si bien qu'il pouvait y passer des journées entière, à lire, réfléchir, ou tout simplement se perdre dans ses pensées. Cet âme perdue n'était autre que celle du jeune Benji James, jeune sorcier de 17 ans en 7 ème année à Poufsouffle.

Comme à son habitude, il était assis , seul, à une table du font de la bibliothèque, tout prêt des manuscrits d'Histoire de la magie et de ceux de Sortilège. Il aimait particulièrement cette place, car il pouvait faire divaguer son esprit entre ces deux passions. Pour lui l'histoire renfermait bien plus que des dates et des noms de célébrités, en fait ce qui l'intéressait réellement s'était de savoir et de comprendre qui était réellement l'auteur de livre. On parlait si souvent des célébrité de l'époque en oubliant de mettre en valeur l'auteur grâce à qui ces connaissances ont pu nous être rapportées. Souvent il se faisait des fiches avec leur biographies, et s'inventait une histoire, dans laquelle ils étaient les héros et non les observateurs. Mais cette passion particulière lui à value et lui vaut toujours des remarques et des jugements blessant venant de la part de ses camarades, depuis son enfance les autres le persécutent et lui font peur , c'est ce qui la poussé d'ailleurs à se renfermer sur lui même et de trouver réconfort à travers les livres qu'ils dévorent. Mais il à appris à vivre avec et depuis qu'il est rentré à l'école de sorcellerie, les autres continuent de le mépriser mais il n'en à plus peur. Cette confiance en lui il la doit à ses pouvoirs, c'est un très bon sorciers mas peu de gens le savent. Toutes l'école le prend pour le faible jaune au coeur sensible et à l'âme perturbé. Tous sauf son meilleur ami Cassandre, sans qui il ne serait pas grand chose aujourd'hui. Mais ses pouvoirs et son meilleur ami l'aident à être plus sur de lui chaque jour.

La bibliothèque était vide , personne n'aimait s'y perdre excepté le jeune sorcier. Mais cela ne lui déplaisait pas, il avait prit l'habitude en première année de se réfugié ici quand les coups blessants de ses camarade lui donnaient trop de chagrin. Depuis, ce lieu est devenus son sanctuaire. Malgré tout ça, il faut savoir que le jeune Benji à toujours le sourire ou presque, il à un visage très expressif et chaleureux. Il faut croire que cela ne suffit pas à se faire aimé des autres....... Mais peu importe, son meilleur ami vaut bien tous les sorciers de ce château.


Perdu dans ses pensées, il n'entendit pas la porte de la grande bibliothèque s'ouvrir et ce n'est que au moment de relever la tête que le jeune poufsouffle reconnut l'être qui se trouvait devant lui.
Revenir en haut Aller en bas


Age : 27

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau Sam 24 Juil - 18:52

[HS : Enzelta à la rescousse, Ean ne devrait pas tarder]

    11h15 ce matin là, Enzelta se réveillait en sursaut dans son dortoir. Elle était la dernière. Ses camarades, la connaissant, ne l'avaient pas réveillée. La Préfète en Chef de Serpentard avait passé ses deux dernières nuits entre ses divers devoirs et ses rondes allongées à cause d'un préfet de gryffondor malade. Cela faisait donc deux nuits blanches qu'elle avait enchainé, avec en plus la correspondance à tenir avec ses parents, par rapport aux comportements plus ou moins turbulents de ses deux frères. Et comme les filles de 7e année avaient toutes affiché leurs horaires sur un panneau qu'elles avaient aménagé déjà en 5e année, elle avaient pu constater que la préfète n'avait cours qu'à partir de 14h ce jour là, et avaient pris le parti de la laisser récupérer un peu de son sommeil en retard. Oui, elles pouvaient être sympathiques... Enfin, au vu du nombre de fois ou Enzelta, élève de l'ancienne préfète de Serpentard avait cherché à les couvrir pour leurs nombreuses sorties nocturnes, elles pouvaient bien lui rendre la pareille une fois de temps en temps.

    14h, cours d'histoire de la magie, avec un prof plutôt interessant, malgré, encore, l'intervention , du vieux fantôme Binns, démodé, dépassé, en gros, totalement has-been, à propos d'une rébellion de gobelins en 1356, alors que ce n'était pas du tout ce sujet qui était traité. Exaspérant, ce vieux fantômes, au moins autant que Nick-Quasi-Sans-Tête, alias Sir Nicholas de Mimsy-Porpington, mais qui lui se révélait pouvoir être parfois interessant. Et oui, quoiqu'on pouvait penser, Enzelta avait choisit de conserver l'Histoire de la Magie pour ses ASPICs. Chose étrange lorsqu'on connait Enzelta non ? Mais passons, ce n'est pas bien notre sujet. Le cours d'Histoire de la Magie se terminait, le devoir était donné, et Enzelta s'empressa de ranger ses affaires pour pouvoir ensuite sortir de la salle de cours. Elle prit la direction de son dortoir, sans s'arrêter en rout epour adresser la parole aux diverses personnes qui l'appelaient. Elle avait des doutes sur son devoir d'Etude des Moldus, qu'elle avait bouclé la nuit passée, il fallait donc qu'elle aille chercher ses quatre parchemins de rédaction pour aller vérifier certains de ses écrits à la bibliothèque.

    Aaah, la bibliothèque, le sanctuaire des Poufsouffles et de beaucoup de Serdaigle. Enzelta prenait de moins en moins le temps d'y mettre le pieds. C'est à dire que se retrouver nez à nez avec l'autre andouille de Benji James n'était pas pour lui plaire. Surtout depuis les dernières histoires entre Cassandre et elle. Sortant de la Salle Commune presque chaleureuse des Serpentard, la Préfète en Chef prit le chemin du lieu sus-nommé, après avoir pris soin de mettre en évidence son insigne de Préfète en Chef, qu'elle avait laissé en pendentif depuis trois jours. Depuis la veille, l'existence de la Confrérie était officielle. Personne n'avait encore montré son appartenance à la Confrérie par l'insigne C qu'Auristelle avait envoyé à chacun des membres du groupe. Elle avait demandé d'attendre deux jours pour le faire. Mais celui-ci attendait bien sagement dans la poche d'Enzelta. Opportuniste ? Sûrement, et en cela, elle ressemblait beaucoup à Miss Ombrage, qu'elle rencontrait régulièrement depuis qu'elle lui avait affiché son soutien, d'abord en privé, puis beaucoup plus officiellement, en plein milieu du hall, sur la personne d'Elenor Brooke Moore. La pauvre avait morflé ce jour-là. Mais le lendemain, tout serait à la fois plus drôle et plus dur. Elle n'en avait d'ailleurs pas encore parlé à Cassandre... enfin, il fallait dire ce qui était, il n'y avait pour le moment strictement rien entre eux.

    Pendant toutes ces pensées, Enzelta s'était retrouvée au quatrième étage, et était arrivée en face des portes de la bibliothèque. Soupirant d'être obligée d'y pénétrer, elle entr-ouvrit la porte, et se glissa dans l'antre des élèves calmes et studieux. Avisant tout de suite le rayon traitant plus spécialement des moldus, elle choisit trois livres dont les titres lui paraissaient pertinents. Passant devant le bureau de la bibliothécaire, elle la salua d'un sourire et d'un signe de tête, et partit s'assoir aux tables de travail, mais s'arrêta en chemin, afin de récupérer un ouvrage d'Histoire de la Magie qu'elle voulait absolument parcourir. Elle se décida enfin à aller s'assoir pour corriger ses éventuelles erreurs, lorsque, en sortant du rayon, elle se retrouva nez-à-nez, ou presque, avec le poufsouffle sus-nommé, c'est à dire Benji James. Le poufsouffle puant de sentiments à l'eau de rose qui faisaient vomir tout bon serpentard, et c'était le cas pour Enzelta. Haussant les sourcils, narquoise, lorsque celui-ci leva la tête pour voir qui était devant lui, elle ne fit par l'effort de retenir un sourire amusé, par pure politesse le salua de la tête, et partit finalement s'assoir deux tables à côté, de façon à pouvoir épier ce poufsouffle qu'elle détestait jusqu'aux racines de ses cheveux, car rien ne pourrait lui faire atteindre la haine qu'elle vouait à un autre poufsouffle, que nous ne citerons pas ici.

    Quoi ? Elle n'avait pas adressé une parole envers le poufsouffle ? Bien sûr, cela était parfaitement normal. Elle perdait une partie de son sang-froid lorsqu'il était question de lui adresser la parole.


_________________

« Le règlement c'est mon dada. » ~~ ~~ « Nous avons les moyens de vous faire parler ! »
« Êtes vous classés dans la catégorie humain ? Négatif, je suis une mite en pull-over. »

Note aux membres
: lisez les conditions d'admission aux groupes spéciaux !! Généralement tout est indiqué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau Dim 25 Juil - 15:18

Certaines rencontres sont plus fructueuses que d'autres et certaines situation beaucoup plus agréables .... Connaissant la probabilité d'une rencontre dangereuse ou exaspérante à Poudlard, il fallait se douter que celle qui attendait le jeune Benji James aujourd'hui ne pouvait être que défavorable à son humeur du moment. En levant la tête, le poufsouffle, se retrouva nez à nez avec cette sorcière à la langue de vipère et aux yeux sombres: Enzelta de Rocan.

Leur relation était très compliqué et quand cette dernière le salua d'un air hautain et remplis de pitié il 'eu qu'une envie, celle de la transformer en crapaud baveux et de la laisser mariner dans une casserole d'eau bouillante. Mais il se contenta de lui rendre sont bonjour, en lui adressant un signe de tête. Leur relation remontait à très longtemps, à leur arrivée à Poudlard en fait. Cela faisait 7 ans que les deux adolescents se marchaient sur les pieds, depuis leur premier jour de cours en première année. Sans savoir pourquoi elle l'avait tout de suite détesté, anéanti et rejeté de son cercle d'amis très fermé. Le poufsouffle n'avait pas cherché beaucoup plus loin, il n'était pas très apprécié de ses camarades et avait donc mit ça sur le compte de l'effet de groupe. Les gens se conduisaient comme des moutons depuis des années et cela n'allait pas en s'arrangeant. Mais au fur et à mesure des années leur relations n'a fait que s'aggraver. En plus d'être ennemis , ils étaient inconsciemment rivaux étant donné qu'ils affichaient tous les deux en première ligne en ce qui concernait les études. Pas dans toutes les matière bien entendu, étant donné que Benji avait dès sa première année sélectionné les sujets qui l'intéressaient; néanmoins dans plusieurs domaines ils se battaient pour la première place. Sans compter le fait qu'elle s'est mit à le détester de plus en plus et que au fur et à mesure des année notre jeune adolescent à prit de plus en plus confiance en sois et ne se laissa plus marché aussi facilement sur les pieds. Cette guerre froide de l'an 2000 n'était pas prête de s'arranger, surtout depuis que le meilleur ami de Benji; Cassandre; avait eu le coup de foudre pour la jolie vipère. Faut dire ce qui est , elle était jolie et bien que il ne l'aimait pas , Benji restait convaincue que tout cela n'était qu'une façade et que si il trouvait la brèche qui mène en son fort intérieur ils pourraient se lié d'amitié ou au moins s'apprécier. Mais pour le moment rien de tout ça, c'est limite si ils ne s'échangent pas des insultes par hiboux.

Benji replongea dans ses livres, il avait du travail et puis de toutes manière elle n'allait plus lui montrer un seul signe d'attention donc autant ne pas perdre de temps avec des pensées inutiles. N'empêche que Cassandre semblait réellement amoureux de la jeune femme, et Benji lui avait promis de faire des efforts et d'essayer de la connaître ou du moins de ne pas la tuer. Mais en ferait-elle autant ? Peut-être qu'elle le tuera avant .... Seul l'avenir nous le dira.

Il continua de feuilleter ses ouvrages dans le but de rédiger son devoirs sur l'histoire des sorciers et leur rôle dans le développement du monde moldus. Benji aimait bien choisir ce genre de sujet qui sortait de l'ordinaire. S'était un bon moyen de lié son points de vue moldus et ses connaissances magique. Mais bon, ce n'était pas non plus le plus facile..... mais comme disent les gens, foutu pour foutu autant assumer pleinement sa décision. Au moment ou cette phrase défila dans sa tête, il releva les yeux et observa discrètement la jeune sorcière devant lui. En était-il de même quand à sa relation avec la petite amie de son meilleur ami ? Apprendrait-il un jour à connaître la véritable Enzelta de Rocan ? Cachait -elle réellement le coeur d'une personne sensible ? Ou était-elle simplement une vipère au coeur de cobra ? Tant de questions et si peu de réponses.....
Revenir en haut Aller en bas


Age : 27

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau Lun 26 Juil - 22:46

    Bon, il fallait l'avouer, elle n'était tombée que sur Benji James, il était loin d'être le pire des poufsouffles qu'elle était forcée de supporter. Le pire était sans nuls doutes Alexy Montrose, capitaine de l'équipe de quidditch de Poufsouffle, et élève en 8e année. Tous les deux grandement impliqués dans la guerre inter-maison depuis leur arrivée à Poudlard, et chacun d'une assez grande notoriété dans le château, forcément ça ne pouvait que coincer entre eux. Enfin, ils étaient sur un piedestal chacun à leur manière. Il était impossible de les comparer. Alexy était semblable a elle alors que Benji, le sentimental Benji, était tout ce qu'elle refusait d'apprécier. Il était dommage, certes, elle le reconnaissait intérieurement, que beaucoup d'autres, même dans sa maison à lui, aient suivit son exemple à elle. Les poufsouffles n'étaient-ils donc pas si amicaux que le Choixpeau le disait ? Cette pensée la fit sourire, c'était une faille à exploiter dans le futur.
    Elle avait oublié, ce qu'était le calme de la bibliothèque, refuge des âmes perdues, torturées, ou simplement travailleuses, ce qui était son cas. Ouvrant le premier des livres qu'elle avait récupéré, elle en lut un passage traitant de son sujet, rapidement, en diagonale, et, le méditant, elle sortit son devoir d'étude des moldus, une plume et de l'encre. Dans un sourire, elle repéra sa première faute, enfin, erreur. Le sujet traitant des similitudes des guerres moldues, elle avait frisé le hors sujet sur une phrase. Hors, Enzelta se refusait à faire ce genre de chose. Rayant la phrase en tord, elle continua sa lecture, et se perdit rapidement dans ses pensées. Car, nombre de guerres avaient éclaté dans le monde, depuis des siècles, plus ou moins par la faute des moldus, La Guerre de Cent Ans, avec Jeanne d'Arc, devait être l'une des seules à déroger à la règle, Chinon, les capétiens... C'était loin tout ça, mais avec leurs imbécilités, ils avaient touché au monde des sorciers monde qu'ils cherchaient à ignorer depuis bien des temps. Ils étaient bizarres, ces moldus, bien que certains pouvaient être sympathiques. Elle le savait, ses voisins étaient moldus, elle avait beau être sang-pur et à Serpentard, elle n''avait jamais eu ce genre de préjugés. Ses insultes, lorsqu'elle insultait, touchait rarement au «sang» des gens, leurs origines. Elle avait peut être changé lors de ses onze ans, mais certains principes étaient restés les mêmes. Les moldus n'étaient pas des montres, juste un peu naïfs sur les bords.
    Relevant la tête pour observer les alentours, vérifiant le réel calme de la pièce, enfin, du moins de ce qu'elle pouvait apercevoir de la piece, son regard tomba a nouveau sur James, Benji James, poufsouffle anglais... qui.. l'épiait ? rooh, il osait l'épier, ben... ça va barder, NA ! Son regard avait été bref, mais elle l'avait vu, elle en était sûre et certaine. Ne désirant perturber les éventuels autres étudiants travailleurs, elle sortit un bout de parchemin froissé de son sac et y écrivit le smots suivants «qu'est ce que tu veux?» Il le prendrait comme il volait, comme une simple question, ou comme une menace. La menace serait sûrement la mieux sentie, connaissant Enzelta, cela n'augurait rien de bon pour l'intégrité morale de Benji. Car ne l'oublions pas, Enzelta n'avait que rarement levé la baguette sur le jeune garçon. Rares étaient ceux qui avaient goûté de ses sortilèges ou maléfices généralement biens sentis. Sur ces pensées, elle fit léviter le morceaud e parchemin rapidement, et celui-ci, après quelques pirouettes dans les airs (faut bien s'amuser!) se posa doucement (ou presque) sur le livre que le poufsouffle feuilletait à l'instant.
    Dans un sourire amusé, quoique narquois, la Préfète en Chef retourna à la correction de son devoir d'Etude des Moldus.





[ Ean ne répondra pas tout de suite, car il part bientot en vacances et ne veut pas nous bloquer durant son absence]

_________________

« Le règlement c'est mon dada. » ~~ ~~ « Nous avons les moyens de vous faire parler ! »
« Êtes vous classés dans la catégorie humain ? Négatif, je suis une mite en pull-over. »

Note aux membres
: lisez les conditions d'admission aux groupes spéciaux !! Généralement tout est indiqué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau Sam 14 Aoû - 11:22

On ne sait jamais quand le destin va frapper à notre porte et aujourd'hui le destin s'acharnait sur le jeune Benji James d'une des façons les plus cruelle qui soit. On l'obligeait à partager son sanctuaire, sa réserve, son environnement avec un être prétentieux et vicieux. Il avait beau essayer de ne pas y penser, les pensée négative que dégageait cette sorcière au coeur de pierre et à l'âme sombre et orageuse étaient pesantes et encombrante ! Au début il avait essayé de la respecté et était de toute façon trop intimider mais au fur et à mesure des années il avait prit confiance en lui et connaissance de ses pouvoirs et elle ne lui faisait plus peur du tout et au contraire de lui imposé le respect elle lui crachait de la pitié et Benji avait décidé de l'ignorer et de la plaindre car elle se morfondait dans un malheur complexe et qui n'avait pas raison d'être. Cette jeune femme était une vipère au venin d'or qui attirait sers proies avant de les blesser profondément. Mais bien vite le sort le rattrapa quand sont meilleur ami tomba dans les griffes de la jeune femme......A partir de là il promit à Cassandre de faire un effort et repensa son jugement en se disant qu'elle devait avoir un bon fond mais qui était enfoui très profondément dans ses entrailles de serpent.

Il essayait donc de mieux la connaître pour montrer à son meilleur ami qu'il faisait des efforts et surtout pour essayer de dévoiler ce que la jeune femme cachait réellement au fond 'elle. Si le jeune Cassandre avait des sentiments pour cette fille, elle devait forcément avoir une personnalité plus profonde que ce qu'elle voulait bien montrer au monde sorcier de Poudlard. Mais pour le moment les observations du jeune Poufsouffle n'avaient rien donné et encore moins réussis à faire changer son avis.

Il préféra plonger dans ses livres et imaginer des choses, des envies, des histoires, des aventures, toutes ces choses secrètes qu'ils désiraient. De temps à autre il griffonnait quelques mots et quelques phrase sur l'un de ses nombreux calepins en parchemins. Y avait-il réellement plus beau que l'écriture sur cette planète ? Cette capacité à transposer son âme et ses sentiments sur des pages blanches ? Benji James en doutait, un jour il s'épanouirai en mélangeant la magie des mots avec celle qui l'entoure. Ce jour là serait le jour ou il maîtrisera une magie nouvelle..... une belle et authentique magie......

Un parchemin tombé sur sa table le sortit de ses pensées. Un mot de la vipère, qu'est ce qu'elle lui voulait celle là ? Ah ok ! Benji avait tout de suite compris, elle s'était sentit offensée lorsque le jeune sorcier avait posé son regards sur elle. Il esquissa un sourire de désespoir sur ses lèvres et prit sa plume pour répondre au mot de la jeune femme.

" La curiosité est un défaut qui touche les âmes les plus faibles "

Il leva sa baguette, embrasa le bout de papier et le transforma en un magnifique petit phoenix qui fonça tête baissé sur la sorcière et lui chauffa le nez, laissa un point rouge sur son visage.

Ca lui apprendra à vouloir jouer de ses pouvoirs ! Elle se croit un peu trop sur d'elle et puissante, elle oubli que son concurrent direct points de vue magie se trouvait en face d'elle. Son narcissisme l'aveugle ! Puis pourquoi me déteste-elle à ce point ?
Revenir en haut Aller en bas


Age : 27

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau Lun 16 Aoû - 23:06

    La curiosité est un défaut qui touche les âmes les plus faibles
    Enzelta ne retint un sourire amusé. Un vrai gamin... mais les poufsouffles étant curieux par nature, curieux de toutes choses, et curieux de choses diverses, selon leur caractère, il était donc... faible lui aussi. Il ne poussait pas ses reflexions assez loin, elle l'avait déjà remarqué, en tout cas, elle n'était pas d'accord avec lui. La curiosité était un trait de caractère qui faisait avancer tout le monde, même les plus puissants. Enfin, chacun ses opinions non ? Ce n'était pas pour ce genre de divergence d'opinion qu'elle détestait Benji, elle le détestait surtout pour cette espèce de...de... raah, comment qualifier ça... cette mièvrerie qui le qualifiait, cette gentillesse, cette timidité à l'égard des gens, bien qu'il ai prit de l'assurance (en partie grâce à elle, il ne fallait certes pas le nier!). Nan, il était renfermé, et ça elle ne le supportait plus. Il fallait qu'il sorte de ses gonds, il fallait qu'il sorte de cette saleté de carapace qui lui pourrissait la vie. Quoi ?? elle en arrivait à penser ça de lui ?? Ben oui, faut l'avouer que Enzelta n'était plus ce qu'elle était jusqu'au mois de juin passé, elle en arrivait à commencer à s'accepter. Mais à l'intérieur seulement. La douceur, la gentillesse, le rire, tout ça, c'était réservé à Sorrow, à Aspen parfois.. et peut être un jour à Cassandre. Oui, il fallait l'avouer, leur relation était plutôt tendue et violente pour le moment. Enfin, c'était relativement inévitable comme situation.

    Seulement, Enzelta ne voulait pas que Benji soit au courant du changement qui avait eu lieu chez elle depuis l'été passé. Elle n'avait pas confiance en lui. Quelqu'un comme lui pouvait tout faire capoter. Elle projetait de jouer un jeu dangereux, et il fallait être discret. Rooh, et il fallait que ce soit le meilleur ami de Cassandre. Oui, Cassandre, juste Cassandre, et non pas son petit ami. Car rien n'était «réel» entre eux. Enfin, elle l'évitait donc c'était relativement impossible qu'il y ait quoique ce soit entre eux pour le moment. C'était d'alleurs impensable qu'il se passe quoique ce soit entre eux. Mais passons, là n'est pas le sujet de discussion, car ce n'est pas à Cassandre que nous avons à faire ici, mais bien à Benji. Oh, certes, dans leur année, ils étaient rivaux, mais il n'atteignait pas la cheville d'Alexy Montrose. Lui, était un rival de taille, un rival de statut, de nom, et d'esprit tordu. Mais même lui, elle l'avait laissé tranquille à la rentrée. Non, ce n'était certes pas sa nomination (à elle) au poste de Préfete-en-Chef qui l'avait calmée, comme bon nombre de gens pouvait le penser.

    Mais passons, la Serpentard, du nom d'Enzelta passa son index droit sur son nez, le laissant doucement posé sur l'endroit où le bout parchemin s'était posé. Il voulait la faire sorti r de ses gonds. Mais elle n'était pas d'humeur à s'énerver. Elle avait juste envie de travailler, et de rigoler. Mais ce ne serait certainement pas avec lui qu'elle allait rigoler. Par Merlin, cela faisait longtemps qu'elle n'avait croisé Peter et Edward dans un lieu calme. Ses deux frangins lui manquaient. Reprenant sa plume, elle déchira un bout de parchemin sur lequel elle écrit. «Ton raisonnement ne va pas jusqu'au bout, James.» Elle le lui envoya, et retourna dans son devoir d'étude des moldus. Bingo, le nom français sur lequel elle avait butté en cours était bien celui d'un chef d'état, mais elle s'était inversée les noms et les dates. Enfin, chef d'état... plutôt roi. raaah. Elle n'avait pas assez récupéré de ses nuits blanches. Il n'y avait qu'à voir la main qui tenait sa plume trembler. Hop, elle avait déjà oublié le poufsouffle. Ses yeux parcouraient les mots du livre, rapidement, dans l'espoir de trouver ce qu'il clochait d'autre.



_________________

« Le règlement c'est mon dada. » ~~ ~~ « Nous avons les moyens de vous faire parler ! »
« Êtes vous classés dans la catégorie humain ? Négatif, je suis une mite en pull-over. »

Note aux membres
: lisez les conditions d'admission aux groupes spéciaux !! Généralement tout est indiqué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow Noam Black
Smoke on the water ♪
avatar


Localisation : La ou Ombrage n'y est pas

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau Dim 29 Aoû - 18:53

Une réponse serait souhaitable! Merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnyswear.keuf.net
Sorrow Noam Black
Smoke on the water ♪
avatar


Localisation : La ou Ombrage n'y est pas

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau Dim 19 Sep - 10:07

Une réponse devait être donnée. Je verrouille ce sujet. Un mp suffira pour sa réouverture

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnyswear.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme un poisson dans l'eau

Revenir en haut Aller en bas

Comme un poisson dans l'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'armoire à disparaitre-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit