AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Novembre - Groupe ASPIC - Métamorphose humaine 1/5 (années 6 et 7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ler C. Annraoi
Fear uasal ó dhúchas
avatar


Age : 39
Localisation :

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

MessageSujet: Novembre - Groupe ASPIC - Métamorphose humaine 1/5 (années 6 et 7) Lun 5 Juil - 20:38

Un peu de musique et c'était parti. Rien de tel qu'un bon jazzman comme Petrucciani pour vous faire oublier les petits tracas de la vie. Le rythme faisait jaillir les mots de la plume tandis que l'ambiance vous transportait à des miles du vieux château. La métamorphose en musique, c'était quand même vachement mieux que tout seul enfermé dans sa chambre.

N'allez cependant pas croire que Ler en était réduit à écrire vite fait le contenu du prochain cours. Non. Celui-ci était déjà rédigé et préparé depuis une bonne semaine. En novembre, si l'on a pas le rythme, on est condamnés à subir la course aux cours jusqu'aux vacances de Noël. Sans compter le fait que le groupe des ASPICs était de loin le plus compliqué des trois. Les jeunes d'aujourd'hui avaient un niveau d'exigence assez démesuré, lequel, couplé à une fainéantise au moins aussi grande les poussait à demander le maximum pour un effort minime et ce, sans penser aux conséquences.

Ils avaient été très nombreux cette année à dire s'intéresser à la métamorphose humain. Au-delà des quelques Potter-like qui se voulaient animagi avant leur majorité, les adolescents semblaient plus qu'intéressés par la métamorphose humaine, oubliant tous les problèmes éthiques qui y étaient liés. On ne transformait pas un être humain comme on le faisait d'une banane. Même si les principes étaient virtuellement les même. Il soupira. Leva la tête de son cours et fusilla du regard les rangées vides. Les premiers devaient l'attendre déjà devant la porte… Allons. Il finirait plus tard.

D'un mouvement de baguette, il envoya la craie écrire au tableau. Sur celui du haut, en majuscules bien visibles, on pouvait lire "INSTALLEZ VOUS EN SILENCE OU RESTEZ DANS LE COULOIR", tandis que sur le panneau du dessous, on voyait les inscriptions suivantes :


tableau a écrit:
Mercredi 2 Novembre
La Métamorphose humaine cours 1/5

- Asseyez vous par deux en laissant une table entre chaque rangée.
- Choisissez bien votre voisin, vous n'en changerez pas avant les vacances de Noël
- Sortez de quoi écrire et votre baguette, pas de livres.
- Je me réserve le droit de modifier les binômes s'ils ne me conviennent pas. Si vous voulez rester avec votre ami ou votre pire ennemi, soyez discrets.

Il éteignit alors la musique, prit une autre feuille et ouvrit en grand la porte de la salle pour laisser aux étudiants le loisir de s'installer où il leur semblait bon. Entre temps, armé d'une règle et d'un crayon, il dessinait le plan de la salle, prêt à noter les premières réactions de ses élèves. Il serait intéressant de noter les premiers mouvements, les sourires et les grognements. Parce que la métamorphose humaine n'était pas au programme et que les plus ambitieux et les plus intelligents de ses élèves ne manqueraient pas de faire la grimace à l'idée de perdre 5 précieux cours à digresser sur un sujet non productifs.

Avec qui allait bien pouvoir se mettre la Miss de Rocan ? Et le curieux Black ? Sans parler de cette andouille d'Azalea qui allait lui donner du fil à retordre. Quel dommage que le désigner comme cobaye universel soit contraire à l'éthique. Cela lui aurait fait un bien fou de sentir la métamorphose de plus près. Enfin. Il avait réglé, pour le moment du moins, la question des exercices. Ce n'était d'ailleurs pas pour tout de suite. Il avait beaucoup à leur enfourner dans le crâne avant.

Toujours aussi neutre que d'habitude, Ler se leva et salua ses élèves en levant les deux mains, demandant un vrai silence. D'un geste négligent de baguette, il ordonna à la porte de se fermer sur les retardataires et regarda la foule.


"Avant de commencer, je vous laisse poser vos questions et me donner vos binômes."

[HJ : Avant de vous exprimez, n'hésitez pas à dire que le Professeur vous a donné la parole, n'attendez pas que je le fasse à chaque fois. Si vous parlez sans avoir été interrogés, cependant je peux sévir alors attention. Je vous laisse à peu près 2 semaines pour répondre et je continuerais le cours. Amusez-vous bien]


_________________
Ler C. Annraoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodcrown.forumactif.com/


Age : 27

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

MessageSujet: Re: Novembre - Groupe ASPIC - Métamorphose humaine 1/5 (années 6 et 7) Mer 14 Juil - 18:55

    Novembre... Le mois frais par excellence. L'époque qu'Enzelta préférait sûrement par dessus tout. Elle sortait de sa salle commune, car, étrangement, elle n'avait pas eu cours avant, et avait décidé de profiter de ce temps pour aller travailler dans la salle commune, plutôt que d'aller à la bibliothèque où elle risquait de croiser tout un tas de boulets cosmiques. Pendant une et demie, elle avait travaillé sur son devoir d'étude des moldus, qu'elle avait à rendre trois jours plus tard. Voyant l'heure du cours de métamorphose approcher, finalement très vite, la Préfète en Chef ferma ses divers livres et parchemins, qu'elle prit soin de ranger dans son dortoir. Elle aviserait après le cours du Pr. Annraoi si elle reprenait l'étude des moldus ou si elle commençait l'hypothétique devoir qu'il leur donnerait à la fin.
    Mais l'heure n'était pas à ce genre de questionnements, elle était à prendre la route pour aller en cours de métamorphose, au deuxième étage. Le Professeur Annraoi était quelqu'un de reposant, en cela qu'il ne changeait pas de sujet de conversation toutes les trente secondes, et son charisme naturel (ou presque) induisait le respect et le silence.
    Arrivée à quelques mètres, elle aperçut quelques uns des Serpentard de 7e année, les seuls qui avaient pris la métamorphose après les OWLs, parmi eux, forcément, se trouvait Noréisse Pirson, mâle en manque, ou plutôt mâle canon en manque. Non pas qu'il lsoit une cible, mai sSorrow avait raisonn il fallait qu'elle se détende un peu, et ce n'était certes pas avec Cassandre qu'elle allait pouvoir être plus zen qu'auparavant, bien au contraire.

    A peine eut-elle rejoint le groupe des Serpentards que la porte s'ouvrait peu avant que le cours ne commence, comme d'habitude. Entrée dans les premiers, elle eu le temps d'aviser le tableau, qui donnait l'«ordre» de changer les place des deux mois précédents. Elle qui était seule par choix allait prendre un peu de compagnie. Se dirigeant sur la table du fond, elle fit signe à Noréisse de le suivre. Histoire de faire enrager Azalea. C'était drôle, ça aussi. D'ailleurs, elle ne savait même pas si Sorrow avait eu ses OWLs de métamorphose. Elle verrait bien, puisque le groupe ASPIC était composé des 6e et 7e années.

    Ce n'est qu'alors qu'elle vit la suite du tableau, enfin, l'intitulé du cours. La métamorphose humaine. Elle leva les sourcils, étonnée. Ce n'était pas le réel programme de l'année, elle le savait. Même si elle avait mentionné le fait que cette branche de la métamorphose l'interessait, elle ne devait pas être la seule à l'avoir fait, pour qu'il en parle si tôt dans l'année. Une fois ses affaires sorties, elle avisa le reste de la classe. Que c'était grisant de se retrouver à nouveau au fond, et pouvoir regarder les autres sans qu'ils ne s'en doutent. Mais le professeur réclama le silence, et la jeune fille, déjà silencieuse, posa son regard sur celui-ci.
    Donner les binômes ? Personne ne se décidait à commencer, et bien... le tour allait partir du fond. Enzelta leva la main, et dès que le porfesseur lui eût donné la parole, elle donna :

    Enzelta de Rocan et Noréisse Pirson en binôme, monsieur.

    Rien de plus. Elle n'avait pas de question. Du moins, pas pour le moment. Les choses sérieuses allaient bientôt commencer... enfin !



[HS : je me permets de mentionner le nom de Noreisse Pirson, PV du forum, ]

_________________

« Le règlement c'est mon dada. » ~~ ~~ « Nous avons les moyens de vous faire parler ! »
« Êtes vous classés dans la catégorie humain ? Négatif, je suis une mite en pull-over. »

Note aux membres
: lisez les conditions d'admission aux groupes spéciaux !! Généralement tout est indiqué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Novembre - Groupe ASPIC - Métamorphose humaine 1/5 (années 6 et 7) Dim 25 Juil - 13:00

Vers cette heure de la journée les couloirs de l'école de sorcellerie étaient remplis de monde, cela devait être du aux chutes de température qui se faisaient connaître un peu plus chaque jours en ce moi de novembre. Mais c'est ce qui faisait le charme de ce lieu, chaque mois, chaque saison avait une particularité et une influence sur les habitudes des élèves, et des créatures de ce château.

Comme à son habitude, le jeune Benji James sortait de la bibliothèque et marchait dans les couloirs dans le but d'atteindre son cours de métamorphose qui se déroulait au premier étage. Le jeune sorcier avait prit l'habitude d'aménager ses trajet de plaisir solitaire, que seul lui pouvait apprécier. En ce moment précis il marchait tout en admirant les nuages se trouvant à l'extérieur et annonçant des rafales de neiges. Poudlard était un lieu somptueux mais sous la neige il était si beau que cela en était indescriptible. L'hiver était l'une des saison préféré du Poufsouffle qui aimait lire sous la neige, sentant les flocons danser autour de lui. Le seul inconvénient de ces saison glaciales étaient l'encombrement des couloirs. Benji mit deux fois plus de temps que d'habitude, pour atteindre le premier étage.

Comme tous les jours depuis qu'il est à Poudlard, les autres élèves lui jettent des regards curieux et inondés de jugement aussi méchant et blessant soient-ils. Mais au fur et à mesure des années, le sorcier à apprit à ne plus y faire attention sans pour autant réussir à faire disparaître la douleur qu'il ressentait à chaque laser d'injures. Mais la vie est faite de bonnes et de mauvaises choses et il préférait se perdre dans les bon moments, comme ceux passés avec son meilleur ami , ceux qu'il passent accompagné de ses amis les livres. Encore que en ce moment précis, le jeune sorcier pouvait comprendre que des tas de regards se posaient sur lui, il avait tellement de livre à transportés que tous ne pouvait être casé dans son sac. Il avait donc un sac débordant de papier et d'ouvrage en tout genre, en plus de trois grosses encyclopédie pour son devoir d'histoire de la magie qu'il devait rendre le lendemain. En pensant au ridicule de la situation, un sourire s'esquissa sur son visage et il eu l'intelligence de se ridiculiser sois même.

Il franchit enfin le seuil de la porte de la classe de métamorphose et salua discrètement son professeur, connu pour son air stricte qui imposait un certains respect et surtout une envie de ne pas le déranger outre mesure. Il posa tous ses livre sur une table et regarda au tableau tout en déposant son sac à dos en bandoulière par terre. Comme souvent dans ce cour, il fallait garder le silence et se mettre par binôme. d'Ordinaire dans la majorité des cours il se mettait avec son meilleur ami, mais cette année ils n'avaient pas choisis les même cours et Benji s'était fait un nouveau partenaire qui était très calme, gentil et sympathique. Une fois installer il s'avança donc vers son professeur pour lui annoncer son binôme.


"Bonjour, Benji James de Poufsouffle en binôme avec Ean M Grahams de Serdaigle "

Il alla se rassoir et vit la jeune Enzelta de Rocan en faire autant. Elle venait juste d'annoncer son groupe de travail avant de regagner sa place d'un air .... indescriptible en fait ! Cette fille était une vrai garce mais Benji restait persuadé qu'elle cachait quelque chose de plus profond. Il la détestait mais n'avait jamais perdu espoir en 7 ans de découvrir la brèche qui mènerait à son coeur et à ses secrets les plus intimes. De plus son meilleur ami s'était sacrement rapproché de la jeune femme, du coup par respect pour cette nouvelle relation il essayait de rester courtois. Il la salua donc de loin, en lui faisant un signe de la main avant de s'asseoir à sa place et d'attendre Ean et Cassandre. En effet bien que ce dernier ne sois pas en binôme avec Benji, ils s'asseyaient toujours côte à côté pour se donner un coup de main. La métamorphose n'était pas la tasse de thé de son meilleur ami mais Benji se faisait un plaisir de l'aider. Les amis sont là pour nous tirer de toutes les situations.
Revenir en haut Aller en bas
Alexy Montrose
Poufsouffle
avatar


Age : 26

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

MessageSujet: Re: Novembre - Groupe ASPIC - Métamorphose humaine 1/5 (années 6 et 7) Mar 24 Aoû - 16:44

    Métamorphose. Ce mot-là était sorti de son vocabulaire il y a de cela maintenant deux ans, le jour où il découvrit ses notes de BUSE ; il n’avait obtenu qu’un modeste acceptable à son épreuve ce qui l’empêchait de poursuivre l’apprentissage dans cette matière. Pour certains, cette note correspondrait à un véritable échec, pour Alexy au contraire, Acceptable rimait avec prouesse. Il se souvient qu’à l’époque, alors que le Poufsouffle était en 5ème année, son directeur de maison, lors du conseil d’orientation, lui avait fait comprendre que son niveau en métamorphose oscillait entre Désolant et Piètre, sous-entendu “Vous êtes loin d’obtenir votre BUSE dans cette matière Monsieur Montrose.” Soit. Il faut croire que ce jour-là il s’était mépris ; comme quoi, il y a bien un bon dieu pour les individus les plus désespérés.

    Alors pourquoi ce mot réapparaissait subitement dans l’esprit du jeune homme ? Simplement car ce dernier se rendait en cours de métamorphose. Ceci pouvait en effet en étonner plus d’un, mais c’était belle et bien la vérité. Plusieurs semaines plus tôt , un parchemin signé du Professeur Annraoi, accroché sur le tableau de liège de la salle Commune des Jaunes et Noirs, invitait les élèves post-BUSE et post-ASPIC qui n’avaient pas eu les notes espérées aux épreuves de rejoindre le cours des 6ème et 7ème années. Des leçons de rattrapage ou de remises à niveau en quelques sortes. La réflexion fut très brève, et il décida de s’inscrire, en espérant que les cours ne soient pas trop compliqués. Au bout de cinq ans, il était capable de transformer très facilement une allumette en aiguille, arrivait avec difficulté le sortilège de Transfert Inter-espèce, mais ne parlons pas du sortilège de Disparition, le résultat était toujours très incertain et souvent éphémère. Bref, il était loin d’être un génie. Pourtant, il aime cette matière, et la personne qui contrôle parfaitement la métamorphose est considéré comme un grand sorcier, et cela peut, chez Alexy, être une source de motivation suffisante. Le problème ? C’est la matière qui ne l’aime pas, voilà tout. Beaucoup d’entre vous diront que c’est une excuse complètement bidon, et qu’on tombe dans la facilité en disant cela. Il semblerait que chaque magicien soit né avec des facilités et des difficultés, certains sont meilleurs en botanique, d’autres sont moins doués en soins des créatures magiques, eh bien lui n’est pas compétent en métamorphose. On ne peut pas être parfait !

    Du bruit se fit entendre dans un couloir du deuxième étage, un groupe d’élèves attendait patiemment devant la porte de la classe. Le Lord était plus vieux que les autres élèves, et le problème lorsque l’on est plus vieux, c’est que l’on connaît très peu de monde. Par chance — si l’on peut appeler cela de la chance… — il constata que Miss de Rocan était présente. Pouah ! Heureusement que plusieurs membres de sa maison assistaient eux aussi aux cours, et que son meilleur ami, Ean Grahams était lui aussi là. La porte s’ouvrit, et le flot des étudiants entra dans la salle. Il traîna un peu, si bien qu’il failli recevoir la porte dans le nez. Il s’installa sur une table située au milieu de la pièce, ni trop devant, ni trop derrière, déposa son sac à ses pied et jeta un œil au tableau. Métamorphose humaine ?!? Une chose était sûre, le cours allait être ardu ! Il commençait à douter de sa bonne intention : avait-il bien fait de s’inscrire ? Il allait savoir cela dans quelques minutes. Bon, maintenant il fallait trouver son binôme. Son coude posé sur la table, la main gauche soutenant sa tête, il patienta.

      « Avant de commencer, je vous laisse poser vos questions et me donner vos binômes. »
      « Enzelta de Rocan et Noréisse Pirson en binôme, Monsieur. »
      « Bonjour, Benji James de Poufsouffle et Ean Grahams de Serdaigle. »


    Ce devait être à son tour puisque maintenant plus personne ne parlait. Le Professeur l'autorisa à parler.

      « Bonjour Professeur, Alexy Montrose, 8e année, apprêté à suivre les cours de remise à niveau. Je ferai équipe avec… Avec qui voudra bien de moi ! »


    Que le Professeur Annraoi ne se méprenne pas, ce n’était en aucun cas un manque de respect à son égard. En attendant, il s’était amusé à compter les élèves, et ; même s’il n’était pas très doué en mathématiques, il savait que diviser un nombre entier naturel impair était impossible à part en découpant un individu en deux. Il y avait un de trop dans cette classe, et en regardant tout autour de lui, il comprit que c’était lui. Tout le monde en effet était en binôme. Son regard se porta vers la porte, en espérant qu’une personne pas très ponctuelle franchisse la porte. Dans le cas contraire… Advienne que pourra.


Dernière édition par Alexy Montrose le Sam 2 Oct - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ler C. Annraoi
Fear uasal ó dhúchas
avatar


Age : 39
Localisation :

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

MessageSujet: Re: Novembre - Groupe ASPIC - Métamorphose humaine 1/5 (années 6 et 7) Dim 5 Sep - 12:31

L'arrivée des élèves par petit groupe et l'arrêt de la musique changèrent radicalement l'ambiance de la pièce. C'était un endroit agréable et studieux ou tout incitait au travail et à la détente (parce que oui, pour bien travailler, c'était un fait, il fallait être détendu. Il était inutile d'espérer quoique ce soit de quelqu'un rendu nerveux par son environnement), et maintenant, cela ressemblait presque à un arène. Pas que le Professeur soit effrayé. En plus d'un an d'enseignement il s'était fait à cette menace et il savait bien que, la plupart du temps, ce n'était même pas lui qui étaient visé. Mais une trentaine d'adolescents remplis d'hormones et de revendication d'identité ne pouvaient vivre sans tensions. Envers l'autorité mais également entre eux sous couvert de guerre de maisons, de clans, de sexe, de race… le prétexte importait peu tant qu'ils pouvaient donner court à leur instinct de destruction. Stéo se serait senti là comme un poisson dans un bocal. Heureux d'être dans l'eau mais frustré par les limitations que son emploi requéraient.

Les adolescent s'assirent, sortirent leurs affaires tranquillement pour les plus sages, continuèrent leurs discussions pour les plus dissipés d'entre-eux. Ler attendit tranquillement qu'ils se calment et commença son discours. A peine avait-il terminé que le bruit reprit tandis que ses élèves planifiaient leurs couples. Attentif aux paroles qu'il pouvait surprendre, au langage corporel des plus dissipés d'entre eux et aux alliances que ses chères têtes plus si blondes que ça négociaient, le Professeur Annraoi leur laissa tout le temps nécessaire pour s'organiser, notant mine de rien les amitiés et les inimités qu'ils pouvaient voir dans sa classe.

Finalement, rompant le demi-silence du cours, Miss de Rocan, serpentarde de sa maison et élève plutôt douée dans l'ensemble, annonça la première son binôme. Pas vraiment surprit, Ler nota son choix, puis celui de Mr James (Poufousffle) sans faire de remarques. Comme enhardis par leur exemple, les autres se mirent peu à peu à se lancer, déjà fiers des tours qu'ils pourraient alors jouer à leur enseignant, intimidés par l'idée de parler en public ou simplement étonnés du sujet du cours. Jusqu'à Montrose, bon dernier, qui se retrouva seul. Contrairement à son habitude, l'irlandais sourit face au courage de l'ancien Poufsouffle. Se rendre de soi dans un cours pour élèves plus jeunes dans le seul but de progresser n'était pas facile et montrait un réel désir d'apprendre qu'il fallait encourager.


"Monsieur Montrose. Ce n'est pas très grave, vous allez rejoindre le binome…"

Il laissa sa voix trainer pendant qu'il réfléchissait. James ou de Rocan ? James s'était mit avec Grahams qui était l'un de ses petit protégé à lui. Sous l'influence sur Serdaigle, il allait probablement être obligé de se surpasser et ce binôme pourrait faire des étincelles. De son coté, de Rocan avait choisit quelqu'un de sa maison, qui, au vu de la joie qui faisait briller ses prunelles, ne s'y attendait pas. Le professeur soupira, un brin déçu. Ils étaient en cours pour apprendre, pas pour parader. Et l'influence d'un élève plus âge, moins doué et plus travailleur pourrait certainement motiver la jeune fille et pousser son compagnon du moment à se surpasser, ne serait-ce que par jalousie…

"… de Rocan/Pirson. Maintenant vous avez cinq minutes pour changer de place et sortir vos baguettes. Allez-y."

Il se rassit, posa ses coudes sur le bureau, entrelaça ses doigts et réfléchit aux implications de ce qu'il allait leur apprendre durant cette saison. Etaient-ils assez matures pour endosser ce savoir ? Probablement pas. Ils allaient faire des erreurs, tomber, se faire mal, et ça allait leur permettre d'avancer. Ceux qui ne se relèveraient pas en route ne méritaient pas de comprendre les concepts qu'il allait essayer de leur inculquer. Ler croyait dur comme fer au principe de la sélection naturelle. Le silence se refit, naturellement et le professeur se leva à nouveau, certain d'avoir l'attention de tout ce que sa classe comportait d'esprits intéressant. Il sortit sa baguette, effaça le tableau, laissa planer ses yeux froids sur ses élèves et commença alors son discours d'introduction.

"Maintenant que j'ai votre attention, je vais vous demander de ranger vos baguettes. L'heure de la pratique viendra bien assez tôt. Quoique ça dépend de vous. Toute personne ne participant pas au débat théorique sera relégué au rôle de cobaye et n'aura pas le droit de se servir de sa baguette."

Il se tut quelques instants pour laisser à ses élèves le temps de murmurer, protester et manifester leur indignation puis reprit, toujours aussi neutre.

"Bien, allons-y. Je ne vous insulterais pas en vous demandant une définition de la métamorphose humaine, même si j'attends que vous fassiez des recherches en ce sens mais j'aimerais que vous me disiez quelles sont, selon vous, les limitations de cette magie. Qu'est ce qu'on ne peut pas faire, et surtout pourquoi. Parlez les uns après les autres mais n'attendez pas que je vous donne la parole et surtout n'hésitez pas à surenchérir."

Le but ici était d'avoir un débat. Quelque chose de vivant. Pour que les petits se forgent eux-même une éthique qu'ils respecteraient bien mieux que toutes les interdictions du monde.

[HJ : je vous laisse un mois, on verra si ce délais est plus facilement tenable. Aux nouveau : n'hésitez pas à intervenir aussi !]

_________________
Ler C. Annraoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodcrown.forumactif.com/
Alexy Montrose
Poufsouffle
avatar


Age : 26

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

MessageSujet: Re: Novembre - Groupe ASPIC - Métamorphose humaine 1/5 (années 6 et 7) Sam 2 Oct - 16:20

    Les yeux toujours portés sur la porte, il écouta le Professeur Annraoi parler :

      « Monsieur Montrose. Ce n’est pas très grave, vous allez rejoindre le binôme… »


    Quel admirable enfoiré ce professeur tout de même ! Le balayement de la classe du regard marqué par une brève pause silencieuse ; parfait pour amplifier le suspense ! Dans son for intérieur, le Poufsouffle pria la porte de s’ouvrir, qu’importe l’individu qui s’y trouverait derrière. L’angoisse cessa quand la sentence tomba.


      « …de Rocan/Pirson. Maintenant vous cinq minutes pour changer de place et sortir vos baguettes. Allez-y. »


    Le sourire du Poufsouffle se figea. Quel gredin ! Il avait osé le mettre avec de Rocan. Le cour n’avait pas encore commencé qu’il perdait déjà de son intérêt. Un dernier coup d’œil vers la porte, puis il se leva, rassembla ses affaires et se dirigea d’un pas nonchalant vers la table de cet horrible binôme de Serpentard. Il s’installa, sans même les regarder ni les saluer, en bout de table, le plus loin possible de ces deux énergumènes. Le Professeur Annraoi devait rien connaître de la vie de Poudlard, est-il au moins au courant qu’une guerre inter-maison déchire l’école de sorcellerie ? Connaît-il la nature de la haine qui existe entre la Maison du Blaireau et celle du Serpent ? Mélanger deux Serpentards, dont une confrère à ces heures perdues, et un Poufsouffle, chef de fil de la rébellion pouffique, il fallait vraiment être sûr de soi ! Mais surtout, ce que le Lord ne voulait pas, c’était que son ennemi sache à quel point il était incompétent en métamorphose. Il regarda le professeur se lever après s’être assis quelques secondes. Poudlard avait encore hérité d’un étrange individu.

      « Maintenant que j’ai votre attention, je vais vous demander de ranger vos baguettes. L’heure de la pratique viendra assez tôt. »


    Pouvait-on à ce point être antithétique ? Sortir les baguettes, puis les ranger, mais à quoi jouait-il ? Le coude sur la table, la tête posé sur la main, Alexy regrettait de s’être inscrit aux cours de remise à niveau. L’année allait être longue…


      « Quoique ça dépend de vous. Toute personne ne participant pas au débat sera relégué au rôle de cobaye et n’aura pas le droit de se servie de sa baguette. »


    Etrange ? Non… FOU ! Pour le rôle du cobaye, il avait déjà une petite idée de la personne qui allait l’endosser : lui-même, c’était logique. Deux ans de non pratique de la métamorphose, toutes les connaissances étaient partis aux oubliettes.

      « Bien allons-y ! Je ne vous insulterais pas en vous demandant une définition de la métamorphose humaine, même si j’attends que vous fassiez des recherches en ce sens mais j’aimerais que vous me disiez quelles sont, selon vous, les limitations de cette magie. Qu’est-ce qu’on ne peux pas faire et pourquoi. Parler les uns après les autres mais n’attendez pas que je vous donne la parole et surtout n’hésitez pas à surenchérir. »


    Le jeune homme crut se liquéfier sur place. Un débat ? Quel ennui !!! C’était cette pensée qui traversa son esprit quand l’enseignant arrêta son monologue. La métamorphose humaine ? Le Poufsouffle arrivait à peine à maitriser la métamorphose animale… Personne ne sembla réagir à la question du Professeur Annraoi. Il décida donc de se jeter à l’eau, sa “réponse” lui évitant peut-être de revêtir le rôle du cobaye. Il leva la main, simplement pour signaler que c’était lui qui allait parler.

      « Vous parlez de limitation de la métamorphose humaine. Faut-il traiter les limites techniques ou les limites morales ? Dans ce dernier cas, métamorphoser quelqu’un contre son gré se révèle être un sorte de crime, un peu comme le contrôle d’une personne par le sortilège de l’Impérium. Le fait d’obliger un individu à faire quelque chose, dans le cas de l’Impero, ou d’obliger un individu à prendre une forme quelconque, dans le cas d’une métamorphose humaine, est contraire à l’éthique dans la mesure où le libre arbitre est totalement bafoué. »


    Les mots étaient sorti de sa bouche, il ne sait trop comment. Après un moment de réflexion, le jeune homme estima que sa réponse était recevable, en espérant tout de même que cette dernière contente l’enseignant. Il regarda les autres étudiants, attendant que l'un d'eux continue le "débat".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow Noam Black
Smoke on the water ♪
avatar


Localisation : La ou Ombrage n'y est pas

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

MessageSujet: Re: Novembre - Groupe ASPIC - Métamorphose humaine 1/5 (années 6 et 7) Mer 27 Oct - 21:38

le sujet a besoin d'une réponse

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnyswear.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Novembre - Groupe ASPIC - Métamorphose humaine 1/5 (années 6 et 7)

Revenir en haut Aller en bas

Novembre - Groupe ASPIC - Métamorphose humaine 1/5 (années 6 et 7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hogwarts :: ¦ Deuxième Etage ¦ :: Classe de Métamorphose-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit