Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% Nike React Live – Chaussure pour Homme
Voir le deal
57.47 €

Partagez|

I'm singing in the rain [pv Ler et William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Silver Morgane Jefferson
Professeur
Silver Morgane Jefferson



Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] EmptyLun 16 Aoû - 19:43

Trois quart d'heure après son apparition éclair dans le bureau de Miss Ombrage, Silver sortit de son appartement un chapeau rouge sang à la main. Elle se rendait au Trois balais suite aux missives envoyer aux professeurs de métamorphose et de duel pour leur parler de son idée de parcours pour les sixièmes et septièmes années. Donc une réunion entre collègue en dehors du Collège. Elle croisa en chemin des élèves qui se rendaient vers leur maison en courant à qui elle fit une remarque.

"On ne court pas dans les couloirs." 
« Dépêchez-vous, vous risquez de croiser un préfet. »
« Une retenue demain soir avec moi, ça vous apprendra à trainer après le couvre feu dans le couloir. »

Ainsi de suite jusqu'au moment où elle arriva devant la grande porte. Ne voyant aucun de ses collègues l'attendre, elle se mit en route vers Pré-au-Lard en mettant son chapeau pour éviter la pluie, elle se lança un sort qui empêche la pluie de la mouiller. Silver suivit le chemin qui parcours le parc et le lac avant de s'arrêter devant la grille.

* C'était quoi encore le sort pour l'ouvrir encore?*

Cinq minutes plus-tard, c'est une professeure de Sortilège qui passa l'enceinte de Poudlard toute souriante. Maintenant, il lui restait plus qu'à faire le petit kilomètre qui la séparait du pub en chantonnant une chanson dans sa langue maternelle.

« Et les églises se souviennent des prénoms de baptêmes, des mariés de Vendées... »

Arrivé devant l'entrée du lieu du rendez-vous, Silver venait de chantonner la fin de sa chanson – de Vendée – quand elle aperçut une silhouette adossée contre le mur du pub. En chemin, elle n'avait même pas remarqué que la pluie s'était arrêtée.
Revenir en haut Aller en bas
William Forthee
Professeur
William Forthee



Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: Re: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] EmptyJeu 19 Aoû - 16:54

    Il était vingt heure passées, bientôt vingt-et-une heures, et William était allongé sur son lit, en pyjama (enfin, caleçon- T-shirt) , bouquinant un livre traitant de l'art de la divination. Car n'oublions pas notre jeune ami, bien qu'étant un as des duels, avait tout de même réussit à accrocher son Effort Exceptionnel en Divination lors de ses ASPICs. Un étrange jeune homme aux multiples capacités donc, car un as des duels se doit de maîtriser à la quasi perfection les maléfices, sortilèges et autres métamorphoses. Donc, Bellnic bouquinait lorsqu'un bruit de ben cotre une vitre le tira de ses réflexions. Tournant la tête, il avisa l'un des hiboux de l'école qui lui apportait du courrier. Ni une, ni deux, on avait beau être le soir, le formateur aux duels se leva et ouvrit la fenêtre pour laisser le volatile entrer. Celui-ci, calme et magnifique, se posa sur le bureau du professeur qui prit le parchemin et William remercia le hibou en lui donnant un peu de miam-hibou. Tiens ? un courrier de Miss Jefferson, professeur de Sortilèges et Enchantements. Quoi donc ? une idée à lui soumettre, ainsi qu'au Professeur Annraoi. Voila qui n'annonçait certainement rien de bon. Silver et son caractère d'adolescente pré-pubère lui donnait parfois des frissons dans le dos de par son immaturité et sa facilité à dévier vers d'autres sujets. Un peu... tête de linotte comme jeune femme. Quoi ça ? Ce soir à Pré-au-Lard ? Nan mais elle n'était vraiment pas bien dans sa tête ?! Tiens, rien que pour le lui dire il allait y aller, à ce rendez-vous bizarre ! Bon... Il était vingt-heure-quarante-cinq il allait tout de même prendre le temps de se doucher rapidement, mine de rien, à force de «duelliser» comme il aimait à le dire, on transpirait assez, et encore, là il ne se mesurait qu'à une panoplie d'élèves relativement inexpérimentés. Il se rappelait de duels bien plus difficiles à supporter... enfin, c'était aussi dû au fait que lorsqu'il arpentait le monde, il mangeait de peu.

    La douche effectuée (bah quoi, vous n'espériez quand même pas que je vous donne des détails ? VICIEUX !), William s'habilla, jean noir serré, pas slim, mais presque, un t-shirt près du corps, et un pull rouge foncé fin. Sur le tout, il enfila simplement sa cape rouge foncée, il n'avait nullement l'envie de mettre sa robe de sorcier ce soir là sur ses épaules. Il prit sa baguette posée sur mon bureau, enfila ses chaussures, noires, elles-aussi, vérifia l'état de sa coiffure, qu'il remit rapidement en place. Il dévala enfin les 7 étages qui le séparaient du rée-de-chaussée. Arrivé dans le hall, il croisa un préfet à qui il dit qu'il allait faire une petite balade pour trouver le sommeil. Ce n'était ni vrai, ni faux. Comme ça, au moins, il était débarrassé de ça. Il poussa les portes du Hall et traversa le parc, en direction des grilles d'entrées. Ça faisait une bonne balade mine de rien, et après il fallait arriver à Pré au Lard !!

    Enfin, sautons le reste du voyage, il passa les barrières sans soucis, et arriva à Pré au Lard. Maintenant, direction, les Trois Balais. Il se demandait bien ce qu'elle leur voulait, Silver. Bon, de toutes manières, il était trop curieux pour repartir, et... tiens, il avait bien envie de boire un coup. C'est bien malin ça. Enfin, il fallait qu'il se réchauffe, car il faisait quand même bien froid en ce mois de novembre.
    Ainsi fut fait, il arriva près du pub, comme personne n'était encore arrivé, il s'adossa au mur, et attendit, jusqu'à ce que l'n des protagoniste de la soirée n'arrive...

      Bonsoir, Miss Jefferson


    Plus qu'à attendre le Pr. Annraoi...


Revenir en haut Aller en bas
Ler C. Annraoi
Fear uasal ó dhúchas
Ler C. Annraoi


Age : 43
Localisation :

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: Re: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] EmptyVen 20 Aoû - 11:00

    Adossé à un mur non loin du lieu de rendez-vous, Ler finissait une cigarette, regardant avec curiosité ses deux collègues se saluer. Cela faisait déjà un bon quart d’heure qu’il était là et quiconque le connaissait un peu l’aurait certainement cherché des yeux mais le professeur de métamorphose avait jusqu’ici fait bien attention à ne pas se laisser percer à jour par ses collègues. Cela faisait certes plus d’un an qu’il fréquentait les couloirs du château avec eux mais il était resté distant, correct mais sans plus, se refusant à dévoiler ne serait-ce qu’un peu de sa vraie personnalité. Il s’était contenté d’observer, exactement comme il le faisait là, sans porter aucun jugement visible sur ce qu’il voyait.

    Oh, il ne se faisait pas d’illusion. Un jour ou l’autre, son contrôle allait se fissurer (ou Stéo allait se pointer ce qui, au fond, revenait au même) et il serait obligé de se dévoiler un peu. Comme l’incident dans la salle des Professeurs avec ce même William qu’il s’amusait à regarder. Le duelliste avait du tirer les conclusions erronées qui s’imposaient et, curieusement, cela ne le dérangeait absolument pas, au contraire. Plus de rumeurs diverses circuleraient sur son compte, plus il serait insaisissable et plus il pourrait lancer les siennes et tester l’opinion. Car qui comprend, contrôle. Et celui qui tient la liberté d’expression possède le véritable pouvoir. On pouvait obliger une foule à se plier à ses désirs par la peur ou la corruption, c’était sur. Mais ces deux méthodes finissaient toujours par se retourner contre vous. Alors que la manipulation discrète par le contrôle des informations et la connaissance des partis en présence avait beaucoup moins de chance de rencontrer une rébellion ouverte. Bien. D’après ce qu’il pouvait voir, les relations entre Miss Jefferson et Monsieur Forthee restaient neutres et professionnelles même en dehors du château. C’était peu étonnant mais il valait mieux être certain. Les agaceries de Silver dans ses lettres montraient une personnalité joueuse et même un homme aussi calme que le professeur de duel aurait pu se faire avoir.

    Avec un soupir presque déçu, le trentenaire s’arracha à la contemplation du couple et se détacha du mur qui le soutenait. Dans la pénombre, il restait quasiment invisible. Il tira une dernière bouffée de son mégot, l’éteignit, tira sa chemise noire sur son pantalon de même couleur, vérifia qu’il était impeccable, renforça son sort d’imperméabilité et s’avança dans la lumière, un sac de cuir brun foncé en bandoulière. D’un geste de sa baguette, il dissipa les odeurs de tabac qui auraient pu gêner ses collègues et s’arrêta devant eux, les saluant d’un simple signe de tête.


    « Miss Jefferson. Professeur Forthee. »

    Sans sourire, il s’autorisa quand même une attitude un rien plus détendue que celle qu’il arborait au château, montrant par là que s’il restait formel, il était heureux de les voir. Que ce soit le cas ou pas n’était pas l’important. Il sourit. Correct et professionnel, sans joie mais sans déplaisir non plus. Puis désigna la porte de la main.

    « Je vous propose de rentrer avant que le temps n’empire. Il vous sera plus facile de nous présenter votre projet autour d’une table. »

    Quelques gouttes commençaient justement à transpercer son sort. Peu soucieux de s’éterniser en pleine rue, Ler s’avança, poussa la porte et, indifférent à l’eau qui lui tombait dessus, s’effaça poliment pour laisser passer ses collègues. Les femmes et les enfants d’abord.


_________________
Ler C. Annraoi
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodcrown.forumactif.com/
Silver Morgane Jefferson
Professeur
Silver Morgane Jefferson



Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: Re: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] EmptyVen 20 Aoû - 11:30

Silver tendit sa main pour être sur qu'il ne pleuvait plus avant de s'avancer vers la silhouette qu'elle avait reconnu. Mais quelle idée ont les hommes de s'habiller de couleurs sombres quand la nuit est tombée depuis plus de trois heures. Elle dû quand même plisser les yeux pour être sur de l'avoir reconnu. Heureusement pour elle, il s'avança aussi tout en l'apostrophant.

Bonsoir, Miss Jefferson

Un énorme sourire sur son visage et en même temps la pluie reprit de plus belle. Un nouveau sort pour éloigner la pluie d'elle était donc indispensable, par la même occasion elle étendit le sort à l'autre personne. Elle pouvait être insupportable mais n'avait pas vraiment envie de passer par l'infirmerie en rentrant de Pré-à-Lard.

"Vous attendiez depuis longtemps?"

A peine finie sa phrase, Silver sursauta. Une personne sortant du pénombre venait de s'approcher d'eux. Malheureusement pour elle, elle tournait le dos à la personne. Donc quand elle entendit « Miss Jefferson. Professeur Forthee. », elle ne put s'empêcher de sursauter. En se retournant vers le dernier arrivant, elle mit sa main gauche sur sa poitrine pour essayer que son coeur ralentisse. La championne de duel d'enchantement ne put s'empêcher de le détailler. Encore un habiller de couleur sombre. Il faudrait qu'elle arrange ça un jour où l'autre.

« Je vous propose de rentrer avant que le temps n’empire. Il vous sera plus facile de nous présenter votre projet autour d’une table. »

Son projet? De quoi parlait-il? Elle se frappa le front quand elle se rappela du projet. Elle sourit à la proposition. C'est sur qu'elle aurait pu aussi bien leur proposer de passer dans son appartement, ou en discuter avec eux dans la salle des professeurs. Mais il valait mieux en parler en dehors de l'école. Puis se rappelant l'heure qu'il était, elle devait se rappeller avant de commencer à exposer son idée tout en s'excusant de les avoir déranger. C'est vrai qu'elle n'avait pas pensé qu'ils pouvaient être occuper. Les devoirs et les interrogations à corriger. Enfin...

"Tout en dégustant une boisson qui pourra nous réchauffer. La pluie est de plus en plus tenace."

Silver poussa donc la porte du Trois balais en se lançant un recurvit pour enlever les tâches de boues sur ses vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
William Forthee
Professeur
William Forthee



Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: Re: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] EmptyVen 20 Aoû - 17:38


    "Vous attendiez depuis longtemps?"
    William ne prit pas la peine de répondre. Enfin, il fallait avouer qu'il n'en avait pas eu le temps, car déjà, le Professeur Annraoi arrivait, d'un autre endroit. A croire qu'ils avaient chacun leur chemin pour venir à Pré-au-Lard.
    « Je vous propose de rentrer avant que le temps n’empire. Il vous sera plus facile de nous présenter votre projet autour d’une table. »
    William n'esquissa qu'un rapide sourire. Ler paraissait calme, et apparaissait un peu plus détendu que dans le château. Silver, quant à elle, ne changeait pas, dû à sa jeunesse sans doute, car elle était toujours si... indescriptible d'adolescence, il aait d'ailleurs résisté à l'envie de lui dire qu'il était loin d'être necessaire qu'elle s'occupe de lui en lui «administrant» un sortilège d'imperméabilité. Cependant, il lui emboita le pas pour entrer dans le pub, et remercia, tout bas, afin que lui seul puisse l'entendre, le professeur de Métamorphose qui leur tenait la porte. Une fois entré, il avisa une table libre au fond, et s'y dirigea en faisant signe à ses collègues de le suivre, alors qu'une voix bien connue l'appela «Wiiill !!», tournant la tête, il apperçut la gérante, toujours si explosive qui lui faisait de grand signes. Mouarg... il ressemblait encore à ce gosse de 17 ans pour qu'elle réussisse à l'appeler ainsi ? Il lui adressa un signe de tête, sans même sourire, et partit s'installé à la table qu'il venait lui-même de choisir. Il valait mieux qu'il évite le whisky et tout autre alcool fort, car sa constitution encore trop fine ne lui permettrait pas de tenir, sachant qu'il mangeait encore peu, par rapport à ce qu'il engouffrait dans sa jeunesse.
    Il attendit que ses collègues décident a leur tour de s'assoir pour appeler, forcément, la gérante, qui faisait le service ce soir là. La première tournée serait pour lui, il était peut-être devenu sombre, peu bavard et tout ce qui s'ensuit qu'il ne possédait plus en lui certaines regles de savoir vivre. La gérante arriva, souriante, et leur demanda ce qu'il désiraient (ou «que désirent-donc ces jeunes travailleurs ?»), retrouvant soudainement un entrain de jeune garçon, il lui répondit, comme avant.
      Une bierraubeurre pour moi, s'il vous plait. Et il ajouta, étonnement plus neutre, autant pour la gérante que pour ses collègues La première tournée est pour moi.

    Il enleva alors sa cape, finement mouillée, pour la déposer sur le dossier de sa chaise. Et posa son regard sur Silver, ce qui avait mit au point ce rendez-vous. A elle de jouer alors. Il se demandait bien, ce qu'était ce projet... Et surtout, si elle en avait parlé à Miss Ombrage, car dans ce cas, elle aurait pu leur exposer ceci à Poudlard même. Il hésita, longuement, à lui demander pourquoi elle les avait fait se déplacer à cette heure tardive. Mais non, il se résigna, après ses années de solitudes, il avait du mal à garder sa voix solide en fin de journée. Alors il fixa, neutre, la Professeure de Sortilège... un brin anxieux sans doutes, de savoir ce qu'elle avait trouvé dans sa tête farfelue de française.




Revenir en haut Aller en bas
Ler C. Annraoi
Fear uasal ó dhúchas
Ler C. Annraoi


Age : 43
Localisation :

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: Re: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] EmptyMar 24 Aoû - 17:13

    Ce qu’il y avait de bien avec Miss Jefferson, c’était qu’elle était rafraichissante et surtout incapable de la moindre tromperie. Elle parlait avec une spontanéité d’enfant qui le changeait agréablement des diplomates et autres politiciens qui avaient fait tout son monde jusqu’à son arrivée au château. Ce qu’il y avait de désagréable avec Miss Jefferson, c’était que cette impression n’en était pas une. Le jeune professeur avait autant de suite dans les idées qu’un chiot de quatre mois. C'est-à-dire très peu en général et énormément quand il s’agissait de faire une bêtise.

    En la voyant se frapper le front, il fut donc rassuré. Quelle que soit l’idée loufoque qu’elle avait eue en tête, cela n’avait rien d’illégal où elle aurait exhibé des signes totalement différents. Les chiots étaient rarement doués pour cacher leurs émotions et il avait beau ne pas bien la connaitre, il se sentait assez sur de lui. Cela dit, tout ceci commençait à exciter sa curiosité et il pressa le mouvement, proposant à ses deux collègues d’entrer dans le bar. Imperturbable mais assez amusé au fond de ce que cette réunion impromptue pouvait bien lui apprendre sur ses camarades, il s’effaça, répondit d’un signe de tête au remerciement du Professeur de Duel et suivit tout ce petit monde à une table.

    Une voix s’éleva alors, apostrophant familièrement Forthee. Ler retint un sourire. Visiblement, le professeur n’avait pas toujours été aussi sérieux et sombre que maintenant pour que la gérante le taquine autant. Lui aussi avait été un habitué de l’endroit mais jamais il avait toujours maintenu une sorte de distance entre la tenancière et lui. Oh, elle l’avait probablement reconnu. Stéo, lui, s’était toujours montré aimable et les deux amis étaient toujours fourrés ensemble. Faudrait qu’il pense à demander à Haussman s’il était sorti avec elle finalement. Elle ne manquait pas de charme malgré ses rondeurs et le fils de l’ambassadeur n’avait jamais été très regardant. Surtout pas à l’adolescence. Bref.


    «Un Pur Feu pour moi s’il vous plait. Un Míl Espáine si vous avez, sinon peu importe. »

    Inutile d’ajouter qu’il paierait la prochaine, cela allait sans dire. Quand à remercier, il le fit comme à son habitude d’un simple signe de tête. Qu’un collègue lui offre un verre ne valait pas tout un discours non plus.

    Le silence se fit autour de la table. Rapidement, la tenancière leur apporta les boissons, puis, comprenant que ce n’était plus le moment de plaisanter, parti sans plus de remarques. Le Professeur Forthee, fidèle à lui-même, gardait un silence que Ler se gardait bien de rompre. A ce rythme, Silver allait forcément craquer. Les femmes enfants avaient en général du mal à garder les secrets, surtout si on les leur demandait pas. Enfin pour ce qu’il en savait.

    Imitant son cadet, le Professeur de Métamorphose fixa tranquillement le chef de cérémonie, un sourcil levé pour l’encourager à parler comme il le faisait avec ses élèves les plus timides. Il était temps qu’elle se rappelle que celle qui devait mener le débat, c’était elle.

_________________
Ler C. Annraoi


Dernière édition par Ler C. Annraoi le Jeu 16 Sep - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodcrown.forumactif.com/
Silver Morgane Jefferson
Professeur
Silver Morgane Jefferson



Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: Re: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] EmptyJeu 16 Sep - 8:05

En rentrant dans l'établissement, Silver se demandait si c'était une bonne idée pour finir cette réunion improvisée. Elle s'installa quand même à la table tout en détaillant l'environnement autours d'elle. Le Trois Balais n'avait absolument pas changé depuis l'année passé. Dire qu'une rumeur circulait depuis maintenant une histoire de dix mois à Poudlard où il est sujet d'un streap tease d'elle devant les autres professeurs.

- Une bierraubeurre s'il te plait.

Bon maintenant, elle devait parler du pourquoi ils étaient dehors à cette heure-ci. Par où allait-elle commencer? Par le début ou par la fin. Une grande inspiration, un sourire au coin, et la voila lancer dans des explications.

- J'ai constaté que nos élèves même si ils ont leur BUSES ne savent pas se débrouiller dans la vie de tout les jours avec les cours. Donc je pense faire un labyrinthe où ils devront se débrouiller.

Elle s'arrêta avant de partir dans des explications qui embrouilleraient tout le monde. Un soupir sortit de sa bouche tout en se disant que c'était une mauvaise idée, elle aurait plutôt dû attendre le lendemain pour en discuter dans la salle des profs. Enfin bon, voilà, elle y était. Un regard vers les deux profs. Elle attendait leur avis gentil ou même méchante. Elle se préparait à répliquer aussi sec.
Revenir en haut Aller en bas
William Forthee
Professeur
William Forthee



Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: Re: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] EmptyMar 5 Oct - 21:04

    J'ai constaté que nos élèves même si ils ont leur BUSES ne savent pas se débrouiller dans la vie de tout les jours avec les cours. Donc je pense faire un labyrinthe où ils devront se débrouiller.
    Enfin, Silver se décidait à parler du pourquoi elle les avait dérangés en pleine soirée, car c'était l'impression que cela donnait pour le moment, qu'elle ne savait pas trop de quoi leur parler. Un labyrinthe... c'est vaste comme idée... Comme Ler et lui-même étaient les seuls profs conviés apparemment, son idée ne devait tourner qu'autour des seuls sortilèges... (même s'il fallait avouer que, dans ce cas, l'absence du professeur de DCFM était étonnante). Forcément, elle s'était arrêtée alors qu'elle n'avait fait que lancer le sujet. Ce n'était certes pas tellement intrigant pour le moment, dans la vision de William, qui lui, justement, était à Poudlard pour palier à cette manque de pratique chronique des élèves de Poudlard, de cette manière, il était étonné de l'idée de Silver, mais doucement, commençait à comprendre son envie.
      Et bien entendu tu en as auparavant discuté avec nos réformateurs ou notre directeur ?

    Question idiote, sûrement, lorsque l'on connait Silver, mais William préférait que les choses soient faites dans le bon sens. Se rappelant de mauvaises relations avec Auristelle lorsqu'ils étaient à Poudlard, il préférait ne pas être pris flagrant délit de ce genre d'initiative. Non, il ne soutenait pas tellement Auristelle, il ne la supportait d'ailleurs pas plus qu'auparavant, même s'il comprenait que son ambition toujours grandissante la conduise à ce genre de loufoqueries.
    Ler ne bougeait pas, pensif, il écoutait sans doutes aucuns ce qui était en train de se dire. Dans un signe de tête, il encouragea Silver à continuer son exposé du soir. Il n'avait pas dit qu'il était contre cette idée, mais il voulait voir comme cela se s'agençait déjà dans la tête du professeur de Sortilèges et Enchantements, gamine, elle était pourtant capable de reflexions sympathiques parfois, lorsqu'elle s'en donnait la peine. Sauf que les rumeurs courant sur elle et sa manière d'enseigner ne donnait pas tellement à William l'envie de travailler en partenariat étroit avec elle. Ler ? impossible de savoir à quoi s'en tenir avec lui, il pouvait aussi bien la suivre que refuser le projet qu'elle allait leur proposer. Il fallait qu'elle développe, rien n'était possible à décider sans son idée, sa façon de penser la menée du projet. Il fallait qu'elle développe son projet à l'oral, il fallait qu'elle le pense, l'imagine da,s sa réalisation... en gros, il fallait qu'elle projette son projet. Il prit sa bierraubeure, la porta à ses lèvres, en but quelques gorgées, et attendit, patiemment, encore, que Silver continue son exposé.


Revenir en haut Aller en bas
Ler C. Annraoi
Fear uasal ó dhúchas
Ler C. Annraoi


Age : 43
Localisation :

Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: Re: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] EmptyVen 8 Oct - 0:41

    Parce qu'évidemment, des labyrinthes, dans la vie de tout les jours, il n'y avait que ça. Un micro sourire fit briller les yeux du professeur tandis que son visage restait aussi neutre et imperturbable que d'habitude. Silver, fidèle à elle-même, en avait dit trop ou pas assez, voire les deux. Elle avait trouvé le moyen de faire une longue phrase pour ne pas les avancer du tout. Si elle voulait un labyrinthe, elle pouvait tout aussi bien faire appel au jardinier, au Professeur de Botanique et que savait-il encore. Il devait probablement y avoir des pièges dans ce dédale sinon elle n'aurait pas fait appel à William et lui. Mais quel genre de piège et pour quels élèves, cela était encore à définir.

    Sans parler de l'aspect légal que Forthee souleva très justement dans sa réponse. Là aussi, quelque chose d'intéressant. Il avait dit "les réformateurs" ou le directeur. Ou. Pas et. Ce qui voulait dire qu'il mettait sur le même pied les deux autorités au lieu de les ajouter. Evidemment, vu le climat politique, il suffisait que l'un dise do pour que l'autre dise ré et il était facile d'obtenir ce que l'on voulait. Ler, lui, ne se lancerait que s'il avait les deux. Enfin, connaissant le caractère du dirigeant de la prestigieuse académie, il n'aurait pu dire que oui. Restait à connaître les opinions d'Ombrage et de Malfoy. Là encore, la réponse de Silver serait très intéressante et pourrait donner des indications quant à son penchant politique. Amusant.

    Il but une longue gorgée de Whisky et s'aperçu que tout le monde le regardait. Il fit alors un sourire qui ne voulait rien dire et un signe de la main pour encourager sa collègue à continuer.


    "Allez-y, nous vous écoutons. Il y a des milliards de choses que l'on peut faire à partir de l'idée du Labyrinthe et je ne sais pas pour mon collègue mais personnellement j'aurais besoin de savoir un peu plus précisément ce que vous attendez de nous."

    Déjà il s'agissait d'élèves ayant eu leurs BUSEs donc 6ème et 7eme années. Peut-être également les post-ASPICs ? Il aurait également besoin de savoir si le jeu se faisait en groupe ou seuls, quel niveau de difficulté elle voulait mettre, le temps que devait durer le labyrinthe, celui nécessaire pour les sorts, et tout un tas d'autres détails. Sur le pâpier, l'idée était à la fois faisable et plaisante mais en pratique, il faudrait un esprit bien plus organisé que ce que montrait la jeune femme pour tout mettre en œuvre.

    Il jeta un bref coup d'œil à William. Finalement, c'était peut-être pour ça plus que pour leurs compétences magiques qu'ils avaient été "recrutés".

_________________
Ler C. Annraoi
Revenir en haut Aller en bas
http://bloodcrown.forumactif.com/
Silver Morgane Jefferson
Professeur
Silver Morgane Jefferson



Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: Re: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] EmptyVen 15 Oct - 20:43

Silver leva les yeux tout en buvant son verre. Bien entendu qu'elle allait venir à l'idée principal. Mais il fallait lui laisser le temps de trouver des phrases cohérentes. Pour une fois qu'elle avait une idée. Ils trouvaient encore une chose pour râler... Les hommes. Après avoir déposer sa chope sur la table, elle reprit une aspiration avant de reprendre son idée quand elle fut coupée par une voix sur son côté gauche.

Et bien entendu tu en as auparavant discuté avec nos réformateurs ou notre directeur ?


Que c'était bon de se sentir aimer. Elle était si incapable que ça d'avoir des idées claires ou quoi? Avec un regard noir vers Forthee où elle lui répondit d'une voix morne.

"J'ai donc été voir Auristelle avant de vous convoquez ici, il y a de cela une heure. Elle m'a répondu qu'il fallait faire un dossier avec d'autres professeurs. Etant donné que vous êtes professeurs de métémorphose et de duel, je me suis dit que vous serez les plus âptes à m'aider."

Ca, c'était dit. Maintenant, il fallait trouver une idée général pour que les deux professeurs veuillent bien rentrer dans son idée. Peut être si, elle proposait de faire ça pour Halloween. Mais alors ils faudraient ouvrir le labyrinthe à tous les élèves ou au moins à partir de la troisième année. Pour qu'ils puissent s'amuser. C'est donc dans un soupir qu'elle reprit sa discussion.

"Comme je disais, j'ai constaté que mes élèves sont assez nul en sortilège. Suite à une réunion qui date de la semaine passé, vous avez tous fait la même réflection. Ils auront à subir des épreuves mais aussi des farces pour qu'ils réagissent autrement quand classe. Bon, c'est sur qu'ils ont l'habitude des charmes avec moi. Mais si ils pouvaient réagir autrement. Est-ce qu'un élève sait se battre contre lui-même? Savent-ils reconnaître une illusion? Reconnaître une souris métamorphosé en lion? Utiliser leurs cours dans la vie de tout les jours. A BeauxBâtons, on ne nous donne pas notre diplôme si on ne sait pas au moins utiliser la magie. Ces jeunes sont livrés à eux-mêmes d'une certaine façon. Avez-vous un élève douer en métamorphose ou en duel? Est-ce que vous lui donner des cours particuliers pour qu'il se perfectionne?"

Bon, ça devait être la première fois que Miss Jefferson faisait une remarque comme ça depuis qu'elle était arrivée à Poudlard. Maintenant restait à voir comment aller réagir ses collègues à sa remarque.
Revenir en haut Aller en bas
William Forthee
Professeur
William Forthee



Feuille de personnage
Relations
:
Sac à malice:

I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: Re: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] EmptyDim 31 Oct - 16:52

    Le regard noir, et la voix morne de Silver lui répondant le fit sourire. Mais mieux valait pour eux trois, et surtout pour Silver, que cette idée aie été proposée d'abord en haut-lieu, quel qu'en soit le camp, non ?? Elle répondait du tac au tac, il avait presque réussi à la vexer, oui, il préférait poser la question, et savoir, plutôt que d'être dans le flou. D'ailleurs, elle n'en aurait pas parlé à un des dirigeants, il serait partit sans rien dire de plus. Non pas qu'il soutenait Auristelle et Lysander, mais il appréciait son poste, et préférait ne pas risquer de le perdre. Compréhensible non ? Enfin, il n'avait rien de spécial contre leur mission, il ne supportait juste toujours pas la Réformatrice, et d'ailluers, il n'avait toujours pas fait en sorte de la coincer dans un couloir, pour "discuter" et il fallait dire qu'elle n'avaitpas l'air dele chercher non plus. Mais William stoppa ses réflexions pour écouter Silver qui reprenait déjà la parole. Effectivement, la demoiselle était un moulin à parole, mais pour le moment ses idées arrivaient à se suivre, tant bien que mal.
    Avez-vous un élève doué en métamorphose ou en duel? Est-ce que vous lui donnez des cours particuliers pour qu'il se perfectionne ?
    La réflexion de Silver se tenait relativement bien. Un élève qui sait se battre contre lui-même ?? Il aurait bien parlé de Enzelta de Rocan, ils avaient discuté de son éventuelle entré dans le club de duel, mais William avait décelé en elle quelque chose de bien plus profond que la peste (quoique respectueuse de la plupart de ses enseignants)qu'elle laissait voir. Un élève sachant reconnaître une illusion? Il n'en savait trop rien encore, il n'avait pas encore abordé les illusions en cours ou au club. Il procédait par étape, le mélange pratique de ses matières était un labyrinthe mental pour ses élèves. Il ne répondit donc qu'à sa dernière question.

      Bien Silver... pour cette dernière question je vais vous répondre sans être trop long. Des élèves ayant des prédispositions en duel, il y en a certes. Un élève doué... ce n'est pas en un mois et demi qu'on peut le déceler, et pour moi, il y a alors plusieurs solutions, soit il en prend conscience seul et deux fins sont possibles : soit il prend la grosse tête et il ne verra pas plus avec moi que les autres, soit il reste modeste et j'irai le chercher par moi-même. L'autre cas de figure est que cet élèves ne soit pas en année supérieure et qu'il ne soit pas entré dans le club, dans ce cas il faudrait qu'il montre cet hypothétique talent au grand jour, et là encore, mon approche sera différente selon l'action... Dans un sourire, il se rendait compte qu'il s'étalait et que sa voix, encore une fois faiblissait de seconde en seconde secouant doucement la tête, il reprit. Donc pour le moment... aucun ne sort de l'ordinaire, et même dans ce cas, il me faudrait en parler avec le directeur


    Car oui, les choses étaient bien claires dans l'esprit de William, le déceler, en parler au grand manitou, puis en fonction de la discussion, tenter une approche de l'élève en uestion, le saluer, et amener le sujet doucement. Oh, il n'était peut être pas aussi fin diplomate qu'Auristelle dans ses grandes missions, mais il saurait y faire, il n'en avait aucun doutes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




I'm singing in the rain [pv Ler et William] Vide
MessageSujet: Re: I'm singing in the rain [pv Ler et William] I'm singing in the rain [pv Ler et William] Empty

Revenir en haut Aller en bas

I'm singing in the rain [pv Ler et William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Extérieur :: ¦ L'Extérieur ¦ :: Pré-Au-Lard :: Les Trois Balais-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Ecoles, Académies, Pensionnat, Poudlard